1. Smart Home - Les fondamentaux du marché du logement connecté

Smart Home - Les fondamentaux du marché du logement connecté

Promotion immobilière

Comprendre les fondamentaux économiques, technologiques, organisationnels et fonctionnels du smart home.

  • Présentiel
  • Distanciel

Objectif(s) Pédagogique(s)

A l'issue de la formation, les apprenants seront capables de :

- Définir les enjeux et perspectives du marché Smart Home

- Décrire les cadres de référence et l’environnement réglementaire et normatif du logement connecté

- Identifier les notions techniques, financières et opérationnelles clés et dresser son plan d’actions pour se lancer avec succès

- Estimer des éléments de coûts et bénéfices nécessaires à la définition de son modèle économique

Public concerné

- Maitrise d’ouvrage, promoteurs, bailleurs sociaux : directions techniques, innovations, R&D, digitalisation

- Syndic de copropriétés et gestionnaires immobilier

- Aménageurs, collectivités : services de l’urbanisme, de l’aménagement et de l’habitat, du développement durable, de l’innovation, chefs de projets écoquartiers, chefs de projet « ville du futur »

- Bureaux d’études et architectes

- Entreprises d’installations, intégrateurs de taille conséquences : fonctions de direction, commerciales ou marketing nouvellement recrutées et devant s’approprier le marché

- AMO étudiant un positionnement sur l’AMO Smart

- Industriels dont les équipes doivent comprendre l’enjeu de l’intégration de ce nouveau marché : toutes fonctions commerciales, marketing et R&D, innovations, selon le niveau de maturité de l’industriel sur le marché

- Accessibilité des personnes en situation de handicap, nous contacter

Prérequis

- Aucun

Contenu

  1. Etat des lieux du marché du Smart Home en France et à l’international
    • Les enjeux du marché : vers 100% de logements neufs connectés en 2021
    • Impacts des nouveaux usages, des objets connectés et de l’évolution des modes de vie
    • Définitions et acronymes : connaître concrètement ce à quoi fait référence le vocabulaire
    • Mise en perspective : d’où vient-on et où va-t-on sur le marché du smart home ?
  2. Les bénéfices fonctionnels, opérationnels et financiers du connecté dans le logement
    • Pour l’habitant : confort, sécurité, accessibilité, maitrise de la consommation d’énergie, multimédia et numérique...
    • Pour l’intégrateur : quels nouveaux marchés, nouveaux business ?
    • Pour le promoteur : valorisation de l’immobilier, éviter l’obsolescence, avoir un « patrimoine smart »
    • Pour l’aménageur : l’étape indispensable à l’écoquartier smart
    • Pour l’exploitant : amélioration de la supervision, maintenance prédictive, géolocalisation des équipements...
  3. Créer la confiance sur un projet Smart Home : cadre normatif et labels
    • Les 4 niveaux de réassurance indispensables
    • Le Smart au sein des normes et standards existants pour les logements
    • Les labels spécifiques au Smart
    • Présentation de R2S résidentiel :
      • les 6 principes de R2S (socle commun)
      • Un logement R2S : c’est quoi ?
      • Spécificités techniques et organisationnelles de R2S Résidentiel
    • Prestataire Smart Home de confiance
  4. Conception d’un logement smart : démarche méthodologique et spécificités de l’ingénierie par rapport à un projet de logement classique
    • Les nouveaux métiers du Smart (AMO et BET spécialisé, domoticien, intégrateur smart, opérateurs de services smart...)
    • Les étapes clés du projet smart pour bien définir l’organisation
    • Analyse des besoins, des contraintes et des objectifs : établir des recommandations claires, répondant aux usages et au budget
    • L’approche transversale et collaborative autour du lot smart
    • Penser long terme : intégrer la maintenance et les outils de suivi dès la conception
  5. Modèle économique : les facteurs clés à prendre en compte dans le calcul du ROI
    • Évaluer les coûts d’investissement supplémentaires : capteurs, smart metering, protocoles de communication...
    • Estimer les économies d’énergie, de fonctionnement...
    • Anticiper l’évolution des modèles économiques et la valeur des logements non soumis au risque d’obsolescence
  6. Panorama des technologies et solutions : notions de base pour pouvoir discuter avec un professionnel du smart
    • Les solutions smart existantes
    • Les différents niveaux d’intégration
    • Les caractéristiques des technologies : ouvertes ou propriétaires, réseau en étoile ou maillé, infrastructure filaire ou sans fil, mono ou multi-fabricants...
    • Panorama et approche comparatif des protocoles de communication existants
    • Réseau IP : le 4ème fluide du bâtiment
    • L’environnement logiciel (outils de configuration, ETS, Box domotique, applications...)
    • Le BOS : notion de jumeau numérique et bénéfices
  7. Etudes de cas : analyse des pièges à éviter et levier de succès à travers des exemples concrets de cahiers des charges techniques et fonctionnels ou de projets déjà réalisés
    • Projet de logements collectifs et / ou de maison individuelle et / ou de résidence séniors (sélection des projets pouvant évoluer selon le profil des participants)
    • Projet d’écoquartier et impacts des exigences « smart » imposées aux logements pour la réponse aux appels d’offres

Méthodes pédagogiques

- Formation dispensée en présentiel (pour un suivi à distance, nous contacter)

- Alternance entre aspects théoriques, applications pratiques au travers d'exercices, d’exemples, de jeux et de discussions

- Les supports de formation seront mis à disposition sur un extranet

- Il est conseillé de se munir d'un mobile/tablette/ordinateur portable le jour de la formation pour plus de confort

Suivi et évaluation

- Le suivi de l’exécution de l’action de formation se fera à l’aide d'un émargement numérique par demi-journée

- Un questionnaire de recueil des besoins sera à compléter par le stagiaire en amont de la formation

- Un questionnaire d'appréciation et d'autoévaluation des objectifs pédagogiques sera à compléter par le stagiaire à l’issue de la formation

- Une évaluation sur les acquis de la formation sera à compléter par le stagiaire à 3 mois de la formation

- Une attestation de fin de formation sera envoyée au stagiaire à l'issue de la formation