1. Gestion des ascenseurs

New Gestion des ascenseurs

Gestion immobilière

Identifier les obligations réglementaires et optimiser la maintenance des ascenseurs.

  • Présentiel
  • Distanciel

Objectif(s) Pédagogique(s)

A l'issue de la formation, les apprenants seront capables de :

- Identifier les obligations et les responsabilités en matière d'ascenseur

- Choisir et gérer les contrats de maintenance

- Contrôler les prestations des fournisseurs

Public concerné

- Maîtres d’oeuvre, maîtres d’ouvrage, techniciens supérieurs, directeurs techniques, responsables sécurité, responsables maintenance

- Accessibilité des personnes en situation de handicap, nous contacter

Prérequis

- Aucun

Contenu

  1. L’ASCENSEUR
    • Faire connaissance avec la technologie de l’ascenseur
    • Comprendre les principaux termes utilisés par les ascensoristes
    • Connaitre les principales évolutions technologiques
  2. MAITRISER LA REGLEMENTATION ET VOS OBLIGATIONS
    • Connaître le référentiel légal des ascenseurs
      • Code de la construction et de l’habitation : loi n° 2003-590 dite « Urbanisme et Habitat » du 2 juillet 2003, décret n° 2004-964 du 9 septembre 2004 sur la sécurité des ascenseurs ; Les arrêtés de novembre 2004 (entretien et contrôle technique)
      • Le décret 2012-674 du 7 mai 2012 « contrats de maintenance et contrôle technique »
      • Loi Handicap du 11 février 2005 : l’ascenseur est il obligatoire ? Dans quels types de bâtiments ?
      • Quelles sont les autres normes à respecter ?
    • Comprendre la cartographie des textes
      • Loi Urbanisme & Habitat et sécurité des ascenseurs existants (SAE)
      • Les textes en fonction de la classification des bâtiments (les habitations » HAB », les lieux de travail « ERT », les établissements recevant du public « ERP », les immeubles de grande hauteur « IGH »)
      • Le Décret n° 2008-1325 du 15 décembre 2008, relatif à la sécurité des ascenseurs
    • Maîtriser le rôle juridique des normes
      • Normes européennes « EN » pour les ascenseurs CE : application facultative ou obligatoire
      • Normes franco-françaises « NF » (exemple pour l’accessibilité, pour la téléalarme)
    • Savoir qui est responsable pénalement en cas d’accident
      • Les obligations et responsabilités des différents intervenants : propriétaire, gestionnaire, ascensoriste, bureau de contrôle
      • Le risque de responsabilité pénale : la jurisprudence des tribunaux correctionnels
    • Savoir qui est responsable financièrement en cas de non conformité
      • La différence entre obligation de moyen et obligation de résultat
      • La jurisprudence de la cour de cassation
  3. ENTRETIEN ET MAINTENANCE : BIEN GERER VOS CONTRATS ET LE SUIVI DES PRESTATAIRES
    • Cas pratique : Maîtriser les précautions à prendre et les éléments à surveiller dans vos contrats. Précautions à prendre dans vos contrats en tenant compte des éléments suivants
      • Quelles sont les règles entre propriétaire et utilisateur : qui est responsable de quoi ?
      • Maitriser le suivi des contrats (validation de devis, reporting de situation, diagnostic des installations)
      • Etre capable d’évaluer la qualité de service des installations
      • Consultation du dossier propriétaire, le carnet d’entretien, le diagnostic de l’installation, l’état des lieux contradictoire, le relevé mensuel des pannes et l’analyse des dysfonctionnements
      • Points clés d’un contrat : éléments essentiels/problématiques à approfondir, mesures des écarts possibles, système de pénalités, montant, procédure de contrôle
      • Etre capable de suivre l’exploitation technique pendant la durée de vie de l’installation (maintenance préventive, contrôles réglementaires).
    • Adopter un suivi rigoureux de vos prestataires pour s’assurer de la qualité des opérations
      • Les points essentiels à contrôler : précautions à prendre sur la mesure de la qualité de certaines prestations, actions à faire réaliser et à vérifier, sanctions en cas de non respect des engagements
      • Quels outils de suivi adopter : analyse du carnet d’entretien (papier ou informatique), fiches de qualité type, points de contrôle entretien, contrôle du respect des plannings...
      • A la suite des prestations, quelles actions mettre en place : exploitation du rapport, mise en oeuvre d’actions préventives et correctives
      • Analyse du rapport annuel d’activité avec le fournisseur...
      • Estimer les travaux de modernisation à prévoir ?
      • Avoir acquis une connaissance de base des règles du développement durable en matière d’ascenseur
  4. RESPECTER VOTRE OBLIGATION QUINQUENNALE DE CONTROLE TECHNIQUE
    • Préparer et répondre au contrôle technique selon l’arrêté du 18 novembre 2004. L’arrêté du 18 novembre 2004, relatif aux contrôles techniques, est abrogé par l’article 6 de l’arrêté du 7 août 2012 afin de tenir compte des dispositions du décret du 7 mai 2012. Etre prêt pour le contrôle technique : choisir son organisme de contrôle technique, comment préparer la visite de l’organisme de contrôle (avec le mainteneur)
      • Passer le contrôle technique avec succès : périodicité, but, contenu et déroulement du contrôle technique
      • Faire face aux résultats du contrôle : décisions et actions possibles, cas de la non-conformité
      • Cas du contrôle technique après travaux : rôle et apports
    • Prévenir le mécontentement des utilisateurs des ascenseurs
      • Assurer la continuité de fonctionnement de votre site : échelonner les travaux, communiquer à votre personnel...
      • Répondre aux préoccupations des usagers des ascenseurs et aux conflits liés aux ascenseurs : vandalisme, pannes, charges, coûts...

Méthodes pédagogiques

- Formation dispensée en présentiel (pour un suivi à distance, nous contacter)

- Alternance entre aspects théoriques, cas pratiques, quiz

- Les supports de formation seront mis à disposition sur un extranet

- Il est conseillé de se munir d'un mobile/tablette/ordinateur portable le jour de la formation pour plus de confort

Suivi et évaluation

- Le suivi de l’exécution de l’action de formation se fera à l’aide d'un émargement numérique par demi-journée

- Un questionnaire de recueil des besoins sera à compléter par le stagiaire en amont de la formation

- Un questionnaire d'appréciation et d'autoévaluation des objectifs pédagogiques sera à compléter par le stagiaire à l’issue de la formation

- Une évaluation sur les acquis de la formation sera à compléter par le stagiaire à 3 mois de la formation

- Une attestation de fin de formation sera envoyée au stagiaire à l'issue de la formation